Le Havre en chansons !

Voilà « un bouquet de chansons marines fleurant bon le sel, l’amour et le coaltar » selon la belle expression du collecteur Charles Le Goffic (Le folk-lore maritime du Havre, 1895), réunissant des chants recueillis au Havre entre 1824 et… 2017 !
Pour marquer les 500 ans de la ville du Havre, l’Office du Patrimoine Culturel Immatériel a proposé au Conservatoire Arthur Honegger, avec le soutien du GIP Le Havre 2017, de recenser, publier et transmettre les chansons qui ont résonné dans les quartiers populaires du grand port normand depuis trois siècles.
Chants traditionnels des marins du temps des baleiniers ou des paysans venus travailler au Havre ; complaintes sur les drames de la vie maritime ; chants rappelant les cités provisoires ou sur la vie sportive ; chansons des marins de la Mar Mar évoquant leur vie à bord dans les années 1960 ; chansons des marins des Abeilles des années 1980…
Certaines de ces créations havraises ont marqué le pays, telle celle sur le Père Winslow, armateur baleinier havrais des années 1830, toujours entonnée aujourd’hui, ou encore la fameuse chanson du Chiffon rouge, populaire en ce XXIe siècle bien au-delà du Havre, où elle a été créée en 1977 !


Visites enchantées, JEP 2018. FondsOPCI.

Les partenaires ont célébré la « culture orale musicale » des Havrais, riche mais méconnue, en la déclinant sous deux formes complémentaires :

  • d’une part en publiant 70 chansons reflétant l’histoire « humaine » du Havre. Le recueil paraît le 21 septembre 2017, et en présentant au printemps 2018 une exposition sur les traditions orales chantées des Havrais.
  • d’autre part en faisant revivre ces chants via des rencontres autour de la « mémoire chantée » : collecte, formation au Conservatoire, veillée, stage, et concerts dans le cadre de Le Havre se met sur son 21 le 21 septembre 2017

L’ouvrage a été conçu par Michel Colleu, avec l’aide d’une équipe de chercheurs et collecteurs réunie autour de Pascal Servain et Marc Blondel.

Au Havre de Grâce à Saint-François
L’trois-mâts carré avait l’pavois
Pour aller piquer la baleine
On quitta l’estuaire de la Seine…

Chant de baleinier, XIXe siècle

Second volume de cette collection, l’ouvrage (en couleur, sur papier couché brillant 135g, dos carré collé cousu, format 17cm x 23,5cm) présente 70 chansons pour la plupart inédites avec paroles, musiques et QR codes permettant d’en entendre un extrait.
Chaque chanson est accompagnée de son référencement ethnomusicologique, des identités de l’interprète et de l’enquêteur, et l’histoire de chacun des évènements évoqués est rappelée.


Repas du premier de l’an 1961 chez André Gervais, au Havre. Au premier plan, le magnétophone qui va garder trace des chants traditionnels qui y seront chantés. Coll. Brigitte Lemesle, fonds OPCI.

Pour commander le recueil :

https://boutique.memoires-entrelacees.fr/accueil/54-le-havre-en-chansons.html