L’Office du Patrimoine Culturel Immatériel

L’Office du Patrimoine Culturel Immatériel (OPCI) est une association interrégionale de coopération technique et d’expertise pour la sauvegarde, l’inventaire, l’étude et la transmission du patrimoine culturel immatériel (PCI). L’association, reconnue d’intérêt général, a pour objectifs d’étudier et de valoriser les éléments du patrimoine oral et de la culture populaire, via des actions menées pour ses partenaires et via son centre de ressources EthnoDoc, gérant notamment un réseau de bases de données ethnographiques (réseau RADdO).
L’OPCI réunit des acteurs, publics et privés, œuvrant à la transmission du patrimoine vivant, via des actions menées avec ses partenaires et via son centre de ressources EthnoDoc.
L’OPCI conçoit, accompagne ou met en œuvre des projets culturels intégrant la dimension immatérielle du patrimoine et la prise en compte des savoir-faire et des expressions du patrimoine vivant liées à des traditions orales populaires.
L’Office aide également à la création d’outils de sauvegarde et de transmission du PCI et de la mémoire collective.
L’Office gère le centre de ressources EthnoDoc et anime un réseau d’acteurs utilisant les outils de gestion et de diffusion de données ethnographiques, le réseau RADdO (Réseau d’archives et de documentation de l’oralité).

Historique :

  • L’Office résulte de la fusion en 2016 des associations OPCI et EthnoDoc. Christophe Aubineau a succédé à la présidence de l’association, en 2017, à l’ethnographe Jean-Pierre Bertrand, cofondateur des associations OPCI, EthnoDoc et Arexcpo.
  • L’OPCI a été créé à Nantes en 2009 par une trentaine de chercheurs-collecteurs reconnus, menant des actions notamment dans l’ouest de la France (Normandie, Bretagne, Vendée, mais aussi en Savoie, en Languedoc…), afin de faire profiter aux structures qui le souhaitent de leur expérience pour mener des projets sur le patrimoine culturel immatériel s’appuyant sur les témoignages des personnes-ressources et intégrant une forte dimension participative dans la valorisation de la culture populaire.
  • Depuis 2011 travaille à l’Office, au bureau de Douarnenez, le chercheur-collecteur-musicien Michel Colleu, connu, notamment, pour avoir longtemps dirigé les publications ethnologiques de la maison d’édition Le Chasse-Marée.
  • Créée en 1998 en tant que section de l’Arexcpo, association menant depuis 1970 la collecte et faisant vivre les traditions du Marais-breton vendéen, et plus largement de la Vendée, EthnoDoc est devenue en 2005 une fédération d’associations, principalement de Vendée, se consacrant aux traditions et aux patrimoines populaires.
  • Avec des experts et le CNRS LACITO, l’association a créé, gère et développe depuis 2008 un réseau de bases de données ethnographiques en ligne (RADdO)

Fonctionnement :

Depuis 2016, l’association OPCI regroupe des structures membres et des « compagnons » individuels, répartis en quatre collèges :

  • le collège des 7 associations fondatrices d’EthnoDoc en 2005,
  • les Compagnons de l’OPCI », adhérents individuels qualifiés dans tous domaines liés au PCI, et représentant tous types d’approche et d’expériences,
  • le collège des associations, composé pour partie des associations fondatrices d’EthnoDoc, regroupant des associations vouées à l’étude et à la valorisation des patrimoines populaires (associations à l’origine de Vendée ou d’autres département des Pays de la Loire, mais pouvant être implantées dans d’autres régions),
  • le collège des partenaires, représentants des structures publiques apportant un financement de mise en place/de fonctionnement de l’Office.
  • Les ressources de l’association proviennent des missions qu’elle réalise, de subventions publiques et des cotisations de ses membres. L’OPCI bénéficie du soutien de la DRAC des Pays de la Loire, de la Région des Pays de la Loire et du Département de la Vendée. Le siège social se trouve au Perrier (Vendée).

Status de l’OPCI

Membres de l’OPCI

Equipe de l’OPCI