L’art musical des sonneurs de trompe est entré à l’UNESCO !

Cette superbe nouvelle est l’occasion pour nous de revenir sur ce projet dont l’OPCI a été partenaire lors de la phase d’inclusion à l’inventaire national il y a maintenant 6 ans.

En 2013, l’OPCI a proposé à la FITF – Fédération Internationale des Trompes de France de l’aider à réaliser un « inventaire des traditions, pratiques et savoir-faire des sonneurs de trompe  » concernant toute la France. Une équipe de pilotage s’est constituée au sein de la FITF autour de Luc Avot (Nantes), Denis Raffaelli (Bonne, Savoie) et Benoit Marquestaut (Laonce, Landes) pour accompagner les enquêtes de terrain effectuées pour l’OPCI-EthnoDoc par Michel Colleu durant l’année 2014. 37 sonneurs ont été rencontrés et filmés, répartis dans 21 départements. La FITF, s’appuyant sur la base RADdO, a constitué une base de données pour ses archives musicales (elle comprend aujourd’hui 9919 documents dont certains sont visibles ici : https://raddo-ethnodoc.com/fitf).

« L’art des sonneurs de trompe » a été inclus à l’inventaire du PCI de la France en 2015 (fiche d’inventaire à retrouver via ce lien), et un colloque s’est tenu à Tours sur le sujet en 2015 (photo dans la galerie), dont les actes ont été coédités par la FITF et l’OPCI dans la collection de l’OPCI chez L’Harmattan en 2018. La trompe n’est pas pratiquée uniquement en France : en 2016 la FITF s’est associée avec les structures analogues du Grand Duché du Luxembourg, d’Italie et de Belgique pour présenter à l’UNESCO le dossier qui a permis en 2020 la reconnaissance internationale de cet art musical polyphonique tout à la fois savant et populaire.

Les sonneurs de Trompe à la Chapelle-sur-Erdre en 2014
Photo : Jean-Pierre Bertrand
Michel Colleu filmant les sonneurs
Photo : Jean-Pierre Bertrand
Les sonneurs de Trompe à la Chapelle-sur-Erdre en 2014
Photo : Jean-Pierre Bertrand
Colloque de la Fédération Internationale des Trompes de France à Tours en 2015
Photo : Jean-Pierre Bertrand