L’équipe de l’OPCI

L’équipe des salariés est polyvalente et multiculturelle : elle allie expérience et compétences nouvelles à des expertises diverses pour couvrir tous les champs de la patrimonialisation. Et ses salariés font appel, si besoin, à un solide réseau de partenaires expérimentés basés dans toute la France.

Philippe Boisseleau, directeur, assure la gestion de l’ensemble des activités de l’OPCI. Diplômé de l’ESA d’Angers et spécialisé dans le développement local, Philippe a rejoint l’équipe en 2012 après une expérience de 12 ans dans la direction de filières de formation supérieures, notamment dans le développement culturel et la médiation du patrimoine. Outre son rôle administratif, Philippe est amené à prendre en charge directement des projets et participe à l’animation des groupes d’acteurs qui y sont impliqués.

Michel Colleu, directeur-adjoint, fut en 1981 l’un des cofondateurs du Chasse-Marée où il a travaillé jusqu’en 2008). Collecteur des traditions orales depuis 1974, et auteur ou directeur d’édition d’ouvrages et disques sur les traditions musicales françaises, notamment sur le monde maritime, Michel mène au sein de l’OPCI depuis 2009 des enquêtes ethnologiques depuis 2009 dans toute la France et dans les DOM-TOM, au fil des demandes faites à l’Office : enquête sir mes chants de marins en Guadeloupe (2009), sur les pêcheurs du Lac Léman (2011, 2013), sur les sonneurs de trompe (2015), ou encore sur l’évolution de la professionnels de la conteneurisation à Marseille (2017). Michel codirige les collections publiées par l’OPCI (Patrimoine culturel immatériel chez L’Harmattan , Patrimoine des gens de mer), et conseille la programmation de fêtes maritimes (ainsi depuis 2010 celle d’Escale à Sète).

Jean-Pierre Bertrand est conseiller scientifique au sein de l’OPCI qu’il a fondé et présidé (EthnoDoc en 2005 puis l’OPCI en 2009 avant la fusion des deux associations en 2015). Jean-Pierre possède une expérience d’ethnographe de 40 ans. Il a participé à la fondation et a dirigé l’écomusée du Daviaud (85) en qualité de directeur des affaires culturelles du SIVOM du Pays de Monts. Il compte à son actif de nombreux chantiers liés à la patrimonialisation et à la valorisation du patrimoine culturel immatériel. Il a par exemple dirigé l’enquête ethnographique du Sud-Vendée en 2000, et celle pour l’association culturelle de Grand-Lieu l’enquête en 2002 et 2003.

Avec Michel, Jean-Pierre a créé la collection Patrimoine culturel immatériel chez L’Harmattan, mais aussi les Cahiers de répertoire musical joué en Vendée et la collection de recueils dédiés au Patrimoine oral (Les gens de l’Ile d’Yeu chantent, 2017). Jean-Pierre a initié les parcours du patrimoine avec déclinaison numérique en 2010 avec Franky Trichet pour iRéalité et accompagné les groupes d’habitants et les collectivités dans leurs réalisations : Barbâtre, Saint-Jean-de-Monts, La Tranche-sur-mer, Le Pays de la Chataigneraie, Le Pays Yonnais, Le Pays Vie et Boulogne, Mallièvre.

Guillaume Blin, collecteur, musicien et professeur de veuze, archiviste chargé des fonds sonores et de la réalisation des productions imprimées (publications, exposition) au sein de l’OPCI où il exerce depuis 1998 (EthnoDoc). Guillaume possède une grande connaissance du Pays de Retz. Il préside depuis 1998 l’association Sant Yann, créé en 1951, à Saint-Jean-de-Boiseau dont une des sections perpétue à Chantenay la chorale « Kan ar vro » de chants en breton avec le Cercle breton de Nantes.

Michael Lainard est chargé des fonds iconographiques et vidéographiques, administrateur du système de gestion des données ethnographiques RADdO  et chargé des réalisations vidéographiques et numériques. Titulaire d’un DUT d’informatique de l’Université de la Rochelle, Michael a rejoint l’équipe en 2016.

 

 

Tous les ans, l’OPCI accueille des stagiaires pour faire partager son expérience et ouvrir continuellement la vision de l’équipe. C’est ainsi que nous ont rejoints cette année pour un semestre chacune Domitille Séchet, en Master pro 1 VALPEC de l’Université de Nantes, et Maïwenn Briend, en Master pro 1 de gestion du patrimoine à l’Université d’Artois, mais aussi Anaïs Joubier qui a effectué une semaine d’immersion en stage de découverte de 1ère L…

A cette équipe permanente, il faut ajouter des partenaires professionnels partageant nos objectifs culturels que nous ont engageons selon les besoins des opérations en cours :

  • iRéalité à Nantes, partenaire pour les technologies numériques et augmentées au service de la valorisation du patrimoine,
  • Polytech, école d’ingénieur de l’Université de Nantes, autour des technologies de gestion de données,
  • des ethnologues  professionnels missionnés par l’Office pour mener certaines enquêtes, ainsi avons nous travaillé en 2013 et 2014 avec Yann Leborgne sur une enquête sur la mémoire des ouvriers de la manufacture d’Allumettes de Trélazé (49), avec Fanny Pacreau en 2016 (enquête sur les pêcheurs du Lac de Grand-Lieu (44),
  • des spécialistes, tel le journaliste André Linard pour les questions liées à la batellerie, ou encore le musicien Bernard Subert autour de la transcription de partitions.

Le réseau de l’association permet d’impliquer à un niveau professionnel de nombreux membres reconnus pour leurs compétences dans un des domaines concernés par l’un ou l’autre de nos projets : citons par exemple Jean Mignet, en Vendée, pour un travail mené sur la Mémoire des Poilus, Pascal Servain, chercheur fécampois, collecteur et spécialiste de la photographie ancienne, pour des projets au Havre et à Fécamp, Didier Quéval, collecteur breton  connaisseur du patrimoine maritime, pour un projet de mise en valeur des chants maritimes du Golfe du Morbihan, …et bien d’autres encore !

 

 

 

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com