Patrimoine culinaire

Lien direct vers le site de l’Office du patrimoine culinaire des terroirs développé par l’OPCI


La gastronomie est un véritable marqueur de l’identité des territoires tout autant qu’un patrimoine à transmettre…

 

Avec les membres du groupe « Office du patrimoine culinaire des terroirs », l’OPCI a initié un programme d’identification, de documentation et de valorisation du patrimoine culinaire.

L’Office du patrimoine culinaire des terroirs est un groupe (une grappe !) d’acteurs des secteurs du patrimoine, de la gastronomie et du tourisme. Il pour but de révéler les identités culturelles relatives à la cuisine traditionnelle en lien avec les filières économiques et touristiques des territoires. Il s’appuie sur l’expérience menée dans le Pays de Monts en Vendée qui associe les habitants, les restaurateurs, le territoire et les experts de l’office du patrimoine culinaire animé par l’OPCI.

Fiche_OPCT_2017_à_télécharger


Enjeu : sauvegarde et transmission

Sauvegarder, conserver et faire connaître le patrimoine culinaire (plus riche qu’il n’y paraît) et sortir des clichés afin d’apporter aux producteurs, transformateurs, chefs, habitants, territoires et offices de tourisme un contenu authentique et valorisable : voilà l’enjeu !

Finalités culturelles et économiques

  • renforcer l’attractivité des territoires car la découverte des terroirs est une demande touristique en forte hausse
  • créer des filières économiques du producteur au consommateur autour de la connaissance du patrimoine culinaire
  • révéler les patrimoines traditionnels et les valoriser

Objectifs : que peut-on faire tous ensemble entre acteurs ?

  • CONNAITRE : mener des inventaires et apporter un descriptif technique pour une valorisation par la production, transformation, la mise en tourisme
  • COMMUNIQUER vers les professionnels et le grand public
  • DEVELOPPER DES LOGIQUES DE FILIERE du producteur au consommateur autour du patrimoine culinaire

Mise en œuvre

A partir d’enquêtes auprès des détenteurs de recettes issues d’une transmission familiale ou corporative :

  • Dresser un inventaire tant des recettes que des ingrédients,
  • Documenter historiquement et anthropologiquement les sources recueillies,
  • Analyser les ingrédients,
  • Tester les résultats par des professionnels.

Développement

  • Enrichir la base de données dédiée à la cuisine traditionnelle sur RADdO,
  • Provoquer la rencontre entre le détenteur traditionnel et les chefs candidats,
  • Fournir aux établissements des fiches d’informations historiques, ethnographiques, botaniques et zoologiques,
  • Favoriser la production végétale et animale liée aux terroirs,
  • Mettre en place un observatoire du patrimoine culinaire français.

Médiatisation

  • Constitution de l’Office du patrimoine culinaire des terroirs,
  • Fixation des principes de reconnaissance des produits de tradition,
  • Encouragement des chefs cuisiniers,
  • Colloque, rencontres…

Composition du groupe :

L’Office du Patrimoine culinaire des terroirs a été constitué en avril 2017 au sein de l’OPCI (Office du Patrimoine culturel immatériel) siégeant au Perrier, en Vendée. Chefs cuisiniers, ethnobotanistes, zoologues, producteurs, experts du patrimoine culturel immatériel, représentants des territoires, composent l’office du patrimoine culinaire qui joue un rôle consultatif dans les démarche de valorisation du patrimoine culinaire.

Ils composent l’office du patrimoine culinaire :

  • chefs : Yvon Garnier, membre titulaire de l’Académie Culinaire de France, fondateur de l’institut Edouard Nignon, Jean-Pierre Pouvreau, Lionel Guilbaud, Sylvain Bourmaud
  • producteurs : Maurice Artus, Yvon Merceron, Stanley Potier
  • botanistes : Michel Rialland, Michel Ouvrard
  • patrimoine culturel immatériel : Jean-Pierre Bertrand, Philippe Boisseleau, Domitille Séchet
  • cuisiniers porteurs de tradition culinaire : Jeanine Chevrier, Monique Charronneau, anciennes professionnelles dans la restauration
  • territoires : Office de tourisme intercommunal du Pays de Monts pour l’opération Cuisine montoise : Delphine Mougel, responsable
  • porteurs de projets : Hélène Kerguénou, Nantes
  • associations : association du Crêmet d’Anjou
  • auteurs : Eric Fauguet, éditeur des Routes Gourmandes, Sophie Reynouard

Identification de chantiers que soutient l’Office du patrimoine culinaire :

  • Nantes : projet de création du Conservatoire des arts culinaires, sous l’égide d’Yvon Garnier,
  • Anjou : valorisation du Crêmet d’Anjou avec l’association du Crêmet d’Anjou : inventaire, démonstrations culinaires, conférences, expositions, classement des recettes en STG : https://www.cremetdanjou.net/,
  • Pays de Monts en Vendée : Cuisine Montoise, patrimonialisation de la cuisine traditionnelle mer et marais
  • Concours de rata de margattes à Saint-Jean-de-Monts ouvert aux professionnels
  • Préparation de la journée dédiée à la valorisation du patrimoine culinaire dans le cadre des rencontres sur le PCI Mémoires entrelacées, à l’automne 2018
  • L’OPCI travaille à la conception d’un programme d’inventaire et de valorisation des patrimoines culinaires en Pays de la Loire
  • Base de données documentaire sur le patrimoine culinaire : http://raddo-ethnodoc.com/opct/

Lien vers le site de l’Opact : http://cuisine.opci-ethnodoc.fr/


Exemple d’action : Cuisine montoise en Pays de Monts

Le programme  démarche CUISINE MONTOISE vise à patrimonialiser les traditions alimentaires du territoire du pays de Monts en Vendée c’est à dire à :

  • favoriser les transmissions de savoir-faire par les habitants aux diffuseurs
  • valoriser les ressources agro-alimentaires et artisanales,
  • accroître la notoriété de produits régionaux
  • sensibiliser les voyageurs et habitants à un patrimoine trop souvent restreint à la seule communauté maraîchine
  • créer des filières économiques autour de la connaissance du patrimoine culinaire : producteurs, diffuseurs, consommateurs.

La SPL Pays de Monts-Tourisme est le maître d’œuvrede l’opération Cuisine montoise qui résulte d’une étroite collaboration entre la SPL, l’Ecomusée du Daviaud (communauté de communes Océans Marais de Monts), une dizaine de chefs de Saint-Jean-de-Monts, l’OPCI et l’Office du patrimoine culinaire.

L’Office du patrimoine culinaire apporte son appui à la démarche Cuisine montoise, valide le cahier des charge de labellisation des plats issus de la tradition et proposés par les chefs montois : dossier de presse de Cuisine montoise 2017.

Exemples de vidéos de transmission des recettes entre cuisinier local et chefs du Pays de Monts :

 


 

Publié dans Grands programmes de l'opci
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com