Agenda de l’OPCI

Patrimoine culturel immatériel, patrimoine vivant…

 



Assemblée générale le 19 mars 2018

Merci aux 40 participants à l’assemblée générale de l’OPCI lundi 19 mars dernier à Nantes au Karting… Merci aussi pour la richesse de l’échange qui a suivi sur le projet de centre régional du patrimoine vivant porté par l’OPCI, ses membres et les acteurs du patrimoine immatériel, avec la Région Pays de la Loire, autour de la question « Comment le projet peut-il contribuer à accompagner, refléter et valoriser les actions des membres de l’OPCI et de l’ensemble des acteurs du PCI en Pays de la Loire et contribuer à initier de nouveaux projets collectifs ? » Le compte-rendu est disponible dans l’espace « membres »… et bravo aux jeunes de l’équipe OPCI pour l’organisation !


Grands rendez-vous 2018

    • Escale à Sète (84) : 27 mars au 2 avril : participation à la fête maritime Escale à Sète, week-end de Pâques
    • Le Havre (50) : « Le Havre en chansons » : un patrimoine oral original constitué de chansons, qui reflète plus de siècles de vie quotidienne havraise » : juin-septembre exposition et animations, 9 juin : concert, 12 juin : conférence, par Michel Colleu. Voir la collection Patrimoine des gens de mer et le site de l’OPCI dédié au patrimoine maritime.
    • Blain (44) : opération Bl@in de mémoire et valorisation du patrimoine de la fête de la Saint-Laurent avec les jeunes
    • Corcoué-sur-Logne (44) : création d’un parcours sur la vigne avec les associations
    • L’Île d’Yeu (85) : publication et exposition sur les 150 ans de la liaison Yeu-Fromentine et  sortie du second tome du recueil Les Gens de l’Ile d’Yeu chantent, collection Mémoire d’un patrimoine musical
    • mise en oeuvre du programme Caractère[s], valorisation du patrimoine vivant des Petites cités de caractère des Pays de la Loire
    • projet de Centre régional du patrimoine culturel immatériel en Pays de la Loire avec la Région des Pays de la Loire
    • Rencontres du PCI, Mémoires entrelacées – Patrimoines culturels d’avenir – en Pays de la Loire

  • valorisation de la culture maritime à Quimper
  • inventaire des pratiques des fêtes traditionnelles de Bouviers de la Vallée du Rhône, avec la Fédération française des Festivals, carnavals et fêtes de France, et la FCF Drôme-Ardèche
  • Programme de l’OPCI dédié au patrimoine maritime OPCI_patrimoine_maritime_2018_4p

 


Agenda mois par mois

Juillet 2018

  • 27 juillet, Fromentine-La Barre-de-Monts, inauguration de l’exposition 150 ans de la lisaison yeu-Fromentine réalisée par l’OPCI pour la Compagnie Yeu-Continent
  • 26 juillet, présence au Perrier du professeur André-Marie Despringre, président du conseil scientifique de l’OPCI (retraité du CNRS (LACITO) – Directeur de recherche de l’Université Paris.

Juin 2018

  • 26 juillet 2018, nous avons reçu la visite du professeur André-Marie Despringre, le président du conseil scientifique de l’OPCI, retraité du CNRS (LACITO) – Directeur de recherche de l’Université Paris IV Sorbonne.
  • 30 juin, Fromentine-La Barre-de-Monts, présentation des deux nouveaux panneaux de l’exposition sur la conserverie de sardines et sortie de l’ouvrage La Conserverie de Formentine
  • 21, Île d’Yeu : présentation de l’exposition sur les 150 ans de la liaison Yeu-Fromentine réalisée par l’OPCI avec la Compagnie Yeu-Continent ; sortie du deuxième tome de Les gens de l’Ile d’Yeu chantent 
  • 16, Blain : inauguration au cinéma de l’exposition sur la fête de la Saint-Laurent de Blain réalisée par les élèves du lycée Saint-Clair et l’OPCI dans le cadre du projet appropriation du patrimoine par les jeunes… voir programme dédié aux fêtes populaires
  • 6, Le Havre : inauguration de l’exposition Le Havre en chansons et lancement du cycle de conférences, concerts, animations…

 


Mai 2018

  • 29 mai, Le Mans : assemblée générale du Pôle – Musiques actuelles et réunion à la Flambée de préparation de la journée dédiée aux arts populaires pour Mémoires entrelacées 2018-2019
  • 24 mai, Nantes : comité de pilotage de création du Pôle de coopération des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire, à Nantes
  • 22 mai, Quimper : formation à l’indexation-documentation dans la base RADdO auprès des agents du service du patrimoine de la ville de Quimper
  • 16 mai : accueil à l’OPCI de M. Diouf, dans le cadre d’une nouvelle session du programme Séjours Culture porté par le CFPCI en lien avec le ministère de la Culture, depuis 2001 : des professionnels francophones, représentant 20 pays, sont invités, pendant 10 jours, à élargir et renouveler leurs compétences, à travers l’échange de leurs expériences et savoir-faire avec les professionnels français du monde culturel et avec leurs collègues étrangers…
  • 16 au 26 mai : Exposition Sèvre et Industrie : quand la roue tourne ! Premières dates de la tournée du 16 au 26 mai au Grenier du Textile – Sté Mulliez – Flory Moulin Gallard, Le Longeron (Maine-et-Loire) de l’exposition sur le patrimoine de la Sèvre nantaise organisée par l’association Entreprise et Patrimoine industriel en association avec l’OPCI.  Pour soutenir le projet (expo, publication, outils pédagogiques…) : https://frama.link/GKa-js4u

 


Avril 2018

  • 24 au 26 avril, Lorient : enquête auprès d’anciens sous-marinier à Lorient
  • 25 et 26 avril : collectage à l’Ile d’Yeu pour la sortie du 2e tome de la collection Les gens de l’Ile d’Yeu chantent
  • 16 au 20 avril : enquête orale dans la Drôme auprès des comités d’organisation des fêtes des bouviers
  • 16 avril, le Mans : participation à la réunion du comité de pilotage de la réflexion sur les droits culturels, au Mans, avec le réseau national des Petites Cités de Caractère
  • 6 avril, Blain :  suivi et collectage de témoignages dans le cadre du  projet patrimoine pour les jeunes autour de la fête de la Saint-Laurent à Blain (44)

Mars 2018

  • 27 mars au 2 avril : participation à la fête maritime Escale à Sète (voir détails sur le site https://maritime.opci-ethnodoc.fr/)
  • 22 : réunion du comité de pilotage de la création du Pôle de coopération des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire ; participation au Forum Entreprendre dans la culture
  • 19 : assemblée générale annuelle de l’OPCI à 14h à Nantes et atelier d’échange avec les membres de l’OPCI et les invités, acteurs du patrimoine oral, sur le projet de centre du patrimoine vivant en Pays de la Loire
  • 14 : enquête orale auprès d’anciens sous-mariniers à Lorient
  • 15 : participation au séminaire « Expression des droits culturels dans les Petites Cités Caractère –  Comment remettre l’humain au cœur de la cité ?». L’OPCI est membre du comité de pilotage « Droits Culturels » au sein du réseau des Petites Cités de Caractère® de France
  • 15 : participation à la réunion de travail sur le collectage de la mémoire ouvrière, à la mairie de La Montagne (44)
  • 13 : Bl@in de mémoire et fête de la Saint-Laurent : suivi du projet au lycée Saint-Clair

Février 2018

  • 27 : rencontre avec Serge Ruchaud, président de la Fédération des Festivals, Fêtes et carnavals de France sur la programmation des opérations de patrimonialisation et les formes possibles de mutualisation
  • 20 : programme Caractère[s], patrimoine vivant des petites cités : réunion de lancement du projet à Fresnay-sur-Sarthe (72)
  • 14 : programme Caractère[s], patrimoine vivant des petites cités : réunion de lancement du projet à Chênehutte-Trèves-Cunault (49)
  • 13 : formation auprès d’agents du service du patrimoine de la ville de Quimper dans le cadre du projet de valorisation de la culture maritime Nantes
  • 12 : réunion du conseil d’administration de l’OPCI à Nantes
  • 9 : réunion à Loriol (26) autour du projet d’inventaire des fêtes carnavalesques des bouviers de la Vallée du Rhône
  • 6 : réunion du comité de pilotage de la création du Pôle de coopération des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire
  • 1-3 : Granville : colloque A quoi sert le patrimoine culturel immatériel, organisé par la Fabrique de patrimoines, en partenariat avec l’OPCI : http://www.lafabriquedepatrimoines.fr/index.php?post/46

Janvier 2018

  • 25 : la Barre-de-Monts : actions 2018 dans le cadre du programme la Sardine sonore autour de la mémoire de conserverie
  • 18 : Polytech-Nantes : projet de développement technologique d’une application pour la base du réseau RADdO avec un binôme d’élèves-ingénieurs
  • 16 : Blain préparation de l’exposition sur la fête de la Saint-Laurent dans le cadre du programme Appropriation du patrimoine par les jeunes
  • 11 : réunion de préparation de l’opération Caractère[s] avec le réseau des Petites cités de caractère des Pays de la Loire ;rencontre avec l’association des Anciens maires de Vendée, autour de la valorisation du patrimoine vivant
  • 8 : Lorient : réunion de préparation du travail autour de la mémoire des sous-mariniers
  • 5 : inuaguration de l’exposition Pêcheurs de Grand-Lieu à Passay-La Chevrolière : 10 panneaux et version numérique réalisés par l’OPCI et le Syndicat du Bassin versant : http://pecheurs-grandlieu.opci-ethnodoc.fr/

 


Rétro : grands rendez-vous 2017

  • 9 mai : sortie du premier tome de l’ouvrage sur le patrimoine oral et chanté de l’Ile d’Yeu
  • 22 au 28 mai – Semaine du Golfe : présentation des réalisations du programme Mousig Bihan (organisation OPCI / Parc naturel régional / Vannes agglo / Conservatoire de musique de Vannes) et sortie de la publication Mousig Bihan
  • 10, 11, 12 juillet : stage de chants et de contes de marins, pour faire vivre la « chanson matelotesque » dans le cadre des fêtes maritimes de Boulogne-sur-Mer (organisation OPCI / FRCPM Nord Pas de Calais / Picardie / Ville de Boulogne-sur-Mer). Programme du stage 2017. Stage_Boulogne_inscription.
  • 13 juillet : Trophée Capitaine Hayet (concours de chant de marins) dans le cadre des fêtes maritimes de Boulogne-sur-Mer (organisation OPCI / FRCPM Nord Pas de Calais / Picardie / Ville de Boulogne-sur-Mer).  Programme du Trophée Hayet_2017. Trophée_Inscription 2017.
  • 21 septembre : dans le cadre des festivités célébrant les 500 ans du Havre : Concert Le Havre en chansons, présentation de l’expo et du recueil (GIP Le Havre 2017/ conservatoire Honegger / OPCI)
  • 4-6 octobre : Rencontre à Sète, « Patrimoines en escale« , consacrée aux patrimoines culturels matériel et immatériel des milieux maritimes et fluviaux (OPCI / Le Chasse-Marée / Escale à Sète), , en amont d’Escale à Sète à Pâques 2018

Agenda mois par mois

Décembre 2017

  • 18 : réunion d’un consortium autour de la valorisation du patrimoine portuaire de l’Atlantique
  • 14 : Fécamp : réunion de programmation des actions de valorisation du patrimoine maritime, avec les acteurs : exposition, recueil de chansons, fête maritime
  • 13 : intervention auprès des étudiants de 2e année du Master Nouveaux patrimoines de l’Universtité de Nantes
  • 8 : réunion de lancement de l’inventaire des fêtes traditionnelles des bouviers, à Loriol-sur-Drôme, avec la Fédération française des Festivals, Carnavals et Fêtes de France

Novembre 2017

  • Inclusion à l’Inventaire national du PCI de la fiche Pratiques et savoir-faire des pêcheurs du lac de Grand-Lieu, rédigée par l’OPCI, André Linard et l’anthropologue Fanny Pacreau, après l’enquête ethnologique de 2015-2017.
  • 23 : Rencontres régionales du patrimoine au Grenier Saint-Jean à Angers organisées par le service du patrimoine du Conseil régionale des Pays de la Loire
  • 14 : accueil à l’OPCI de Serge Ruchaud, président de la Fédération des Festivals, Carnavals, et Fêtes de France (FCF) pour point sur le programme de patrimonialisation en cours
  • 13 : accueil à l’OPCI de la Fondation Bénéteau
  • 9 : réunion à Corcoué-sur-Logne du groupe de travail sur le création du parcours consacré à la vigne en 2018 ; présentation à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu du cahier dédié à Henri Giraudineau dans la collection Mémoires du Poilu, portée par Vendée Patrimoine, Arexcpo et l’OPCI
  • 7 : réunion à Cholet du comité d’orientation scientifique du projet d’exposition sur le patrimoine industriel de la Sèvre Nantaise, en 2018, sous l’égide de l’association Entreprises et patrimoine industriele
  • 6 : réunion de la Commission « Patrimoine » de la CRCC – Région Pays de la Loire – préparation de la création du pôle des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire, projet co-animé par l’OPCI et la MHT sous l’égide du comité de pilotage mis en place par la commission en 2016

Octobre 2017

  • 25 : rencontres avec le nouveau groupe d’étudiants de Polytech-Nantes travaillant sur le développement des technologies de la base du réseau RADdO
  • 24 : participation de Jean-Pierre Bertrand à la réunion du conseil scientifique du Parc interrégional du marais poitevin
  • 24 : comité de pilotage du projet de création du conservatoire des arts culinaires, à Nantes
  • 23 : Office du patrimoine culinaire : accueil d’Alain-François Lesager et des amis de Simone Morand
  • 12 : comité de suivi de l’exposition Pêcheurs de Grand-Lieu au Syndicat du bassin versant
  • 10 : comité de pilotage de création du Pôle des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire
  • 17 : lancement du chantier 2017-2018 dans le cadre du programme appropriation du patrimoine pour les jeunes à Blain
  • 2-7 : veillées de collectage et week-end festif pour les 40 ans de l’association Arexcpo
  • 4-6 :  rencontre « Patrimoines en escale« , consacrée aux patrimoines culturels matériel et immatériel des milieux maritimes et fluviaux et organisée à Sète du 4 au 6 octobre 2017 par l’association Escale à Sète, l’Office du Patrimoine culturel immatériel et la revue Chasse-Marée. Programme Patrimoines en Escale, Sète 4-6 oct 17 Programme.
  • l’association Entreprises et Patrimoine Industriel rejoint l’OPCI, et siège au collège des associations

Septembre 2017

  • 26 : réunion de préparation du parcours sur le thème de la vigne à Corcoué-sur-Logne
  • 21 : lancement du recueil Le Havre en chansons
  • 18 : assemblée générale du réseau des Petites Cités de Caractère des Pays de la Loire à Batz-sur-Mer – projet Caractère[s] pour valoriser le PCI des membres, avec l’OPCI
  • 12 : participation au jury de soutenance des mémoires des étudiants de Master 2 Valpec à Nantes
  • 7 : rencontre avec le maire de la Gaubretière, Jean-Claude Giraud et des élus, pour le lancement d’un projet de valorisation de l’histoire industrielle du nord de la Vendée
  • 4 : réunion du conseil d’administration de l’OPCI à Nantes
  • les Editions L’Harmattan rejoignent l’OPCI, et siègent au collège des collectivités et organisme partenaires

Août 2017

Juillet 2017

  • 10, 11, 12 juillet : stage de chants et de contes de marins, pour faire vivre la « chanson matelotesque » dans le cadre des fêtes maritimes de Boulogne-sur-Mer (organisation OPCI / FRCPM Nord Pas de Calais / Picardie / Ville de Boulogne-sur-Mer). Programme du stage 2017. Stage_Boulogne_inscription.
  • 13 juillet : Trophée Capitaine Hayet (concours de chant de marins) dans le cadre des fêtes maritimes de Boulogne-sur-Mer (organisation OPCI / FRCPM Nord Pas de Calais / Picardie / Ville de Boulogne-sur-Mer).  Programme du Trophée Hayet_2017. Trophée_Inscription 2017.
  • cli. Sue Rynski

    1er :  participation à la treizième journée d’étude du groupe de recherche PIND (Punk is not dead) au Zinor à Montaigu, consacrée à l’étude de la scène punk à Montaigu, dans le cadre du projet Folk Archives/Alternarchives. Cette journée d’étude s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND Une histoire de la scène punk en France, soutenu par le programme Intelligence des patrimoines du CESR, THALIM et l’ANR, à l’initiative de Gérôme Guibert, Luc Robène et Solveig Serre​.

Juin 2017

  • 27 : réunion de la section des Compagnons de l’OPCI-EthnoDoc de l’association Arexcpo autour du projet de Maison du patrimoine oral
  • 25 : fête Sardine Sonore à la Barre-de-Monts : accompagnement autour de la mémoire de la conserverie de sardine : réalisation de l’exposition et du film documentaire
  • 24 : tournages à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu dans le cadre du projet sur la mémoire ; accompagnement du convoyage des bateaux vers le site de Pierre-Aigüe avec les Pigouilleurs
  • 16-17 : stage Le Havre : Chants et danses du Havre et du Pays de Caux ; et point sur le projet Le Havre en chanson : collectage, préparation du recueil et de l’exposition de septembre
  • 16 : rencontres Tourisme et innovation à Angers, organisé par le laboratoire régional (Pays de la Loire) Tourisme Lnnovation Lab

Mai 2017

Avril 2017

  • 26 : accueil de la Granjagoul pour la mise en place d’une base consacrée à la collection des objets au sein de RADdO
  • 25 : sortie du rapport Malvy patrimoine et tourisme (l’OPCI avait été auditionné à la DRAC des Pays de la Loire le 10/10/2016 sur le PCI)
  • 11 : Guérande : réunion à la mairie autour d’un projet de valorisation du patrimoine oral
  • 7 : Sète : réunion des musées maritimes et point sur l’édition 2018 d’Escale à Sète 
  • 6 :
    • Corcoué-sur-Logne : réunion pour l’accompagnement de l’exposition et du parcours sur la vigne dans le cadre du projet culturel de territoire
    • bouclage du livre Les Gens de l’Île d’Yeu chantent et lancement du club des Ambassadeurs du projet et de la souscription
  • 3-6 : Marseille : enquête orale pour l’association French Lines sur la conteneurisation auprès d’anciens employés et cadres
  • Gérard Nègre commandant de porte-conteneur. ©OPCI-French Lines

    5 :

  • 1er et 2 : rencontres Mans’Art : présentation par l’OPCI du projet de Pôle des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire.

Mars 2017

  • 15 : rencontre avec Guy Saupin de l’Université de Nantes autour du projet développé par le GIS Histoire et Sciences de la mer sur le patrimoine maritime

  • 13 mars : assemblée générale de l’OPCI à Nantes et nouveau conseil d’administration. Plus d’infos ici

    Nouveau CA 2017

     

     


  • 1er : lancement du chantier du patrimoine Bl@in de Mémoire – Fête de la Saint Laurent avec un groupe du centre socio-culturel Tempo.

Février 2017

  • 28 : séminaire sur la transcription des partitions avec Bernard Subert, Guillaume Blin, Michel Colleu
  • 11 : rencontre avec les membres de l’association La Gaubretière : Terre d’Histoire à l’occasion de l’assemblée générale de l’association
  • 10 : point sur le projet Caractère[s] développé par le réseau des Petites cités de caractère des pays de la Loire et accompagné par l’OPCI : accueil de Déborah Bazille chargée du projet dans les locaux de l’OPCI au Perrier
  • 8 : point sur le projet Alternarchives et les archives du collectif Icroacoa au Zinor à Montaigu
  • Formation au conservatoire du Havre

    2-3 : projet Le Havre en chansons : stage auprès d’un groupe composé des professeurs du conservatoire Arthur Honegger, d’un luthier, de membres de groupes de chants de marins / de groupes folkloriques, chanteurs- collecteurs membres de l’OPCI), mené par Michel Colleu, avec la collaboration de Pascal Servain et Gaël Rolland (chercheurs de l’OPCI) ; réunions de travail sur les actions engagées depuis le lancé officiellement le 23 novembre 2016.

  • 1 : à Vannes, conférence de presse pour la présentation du projet Mousig Bihan : transmission du patrimoine musical du Golfe du Morbihan… Porté par le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan, Vannes agglomération, le Conservatoire de musique de Vannes, Mousig Bihan est accompagné par l’OPCI à travers la formation des acteurs et des professeurs de musique sur la musique traditionnelle et populaire locale, sur la mémoire collective, à travers les collectages et publication d’un cahier de répertoire qui fournira la matière musicale et donnera les clés culturelles.La présentation des travaux aura lieu pendant la Semaine du Golfe avec bal maritime, animations et concerts de restitution…

Janvier 2017

  • 25 et 26 : participation de Jean-Pierre Bertrand au lancement du comité scientifique et prospectif du Parc naturel régional du marais Poitevin, à Coulon
  • 25 : intervention de Philippe Boisseleau auprès des étudiants en Master Management de la culture, du patrimoine et du tourisme à l’Université d’Angers-Esthua sur un module consacré au PCI
  • 18-19 : Jean-Pierre Bertrand est en collectage de témoignages et de chansons à Camors dans le Morbihan, dans le cadre du projet Sardine sonore de La Barre-de-Monts, autour de la mémoire de la conserverie de sardine
  • 14 : lancement du chantier PCI jeunes autour de la Fête de la Saint-laurent de Blain au centre socio-culturel Tempo en présence de Véronique de Boysson de la mairie
  • 1Veillée à Camors, le 18/01/20172 : collectage de chansons auprès de M. Jonnekin de Gravelines par Antoine Quaghebeur et Maïwenn Briend, stagiaire de l’OPCI, en Master Valorisation du patrimoine à l’université d’Arras

L’équipe de l’OPCI vous souhaite une bonne année 2017 !

 


Adhésion 2017

  • voici le lien pour compléter la fiche d’adhésion à l’OPCI pour 2017 : adhésion en ligne

 


Retrospective 2016

Décembre 2016

  • 13 : réunion du comité de pilotage du projet de structuration du réseau des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire, animé par Philippe Boisseleau de l’OPCI et Marie-Louise Goergen de la MHT. Membres du comité au sein de la commission patrimoine de la CRCC-Région des Pays de la Loire : Julia Becker, de la Fédération des conservateurs et restaurateurs, Philippe Cayla, géographe, Christophe Delaunay pour la Mission régionale des Métiers d’art, Alain Doaré, associations de patrimoine maritime, Laurent Blohorn ,Petites cités de caractère des Pays de la Loire, Yannick Février, CAPEB Pays de la Loire, Claire Giraud-Labalte, experte, Kiriaki Tsesmeloglou, de la Fédération des conservateurs et restaurateurs
  • 3 : Saint-Aignan de Grand Lieu : inauguration des premiers dispositifs environnementaux et culturels du programme Rives de Grand Lieu :Saint_Aignan_360observatoire sur le lac, site web immersif à 360°, base documentaire de la mémoire sur RADdO (raddo-ethnodoc.com/saintaignan). Le site web a été réalisé par l’OPCI et iRéalité  (irealite360.com/staignan/), en lien avec les associations locales…

 


Novembre 2016

  • 25-27 : participation à la Fête du Hareng à Fécamp autour du patrimoine maritime  le-havre-en-chanson_opci
  • 23 : Rencontres régionales du patrimoine à Nantes
  • 23 : réunion au Havre sur le projet lié au répertoire musical dans le cadre des opérations de fête des 500 ans de la ville
  • 23 : intervention auprès des étudiants de 2e année de Master professionnel VALPEC – Université de Nantes (valorisation du patrimoine)
  • 16 : réunion aux archives départementales de la Mayenne autour du traitement des sources du fonds F. Redhon

Octobre 2016

  • 25 : journée de séminaire RADdO et de formation aux outils d’indexation, documentation, consultation des données ethnographiques du réseau. Programme ici !

    Séminaire RADdO à Saint-Jean-de-Monts


  • 24 : conseil d’administration de l’OPCI
  • 10 : rencontre à la DRAC Pays de la Loire avec les membres de la mission « Malvy » sur l’état des lieux de la valorisation du patrimoine dans l’économie touristique, notamment dans la promotion de l’attractivité touristique de la France
  • sortie chez L’Harmattan de Mémoire collective, patrimoine culturel d’avenir, dans la collection Patrimoine culturel immatériel. Il s’agit du premier volet des actes des rencontres Mémoires entrelacées, qui présente des expériences menées principalement en métropole.Initiées par l’Office du patrimoine culturel immatériel (OPCI), les rencontres Mémoires entrelacées ont réuni à Nantes en octobre 2014 des chercheurs et des acteurs de toute la France, impliqués dans l’étude et la valorisation du patrimoine culturel immatériel. Une occasion de mesurer la pluralité des démarches et la diversité des problématiques de sauvegarde et de transmission du patrimoine oral et ses savoir-faire populaires (DVD de 24 plages inclus). Renseignements ici sur le site de l’Harmattan ou auprès de l’OPCI.couverture_Jouer-son-monde
  • sortie chez L’Harmattan de Jouer son monde – Sociologie des musiciens traditionnels amateurs, d’après la thèse d’Anne-Cécile Anne-Cécile Nentwig à qui l’OPCI avait proposé cette publication dans la collection Patrimoine culturel immatériel que dirigent chez L’Harmattan Jean-Pierre Bertrand et Michel Colleu. Merci à Gérôme Guibert pour la préface, aux correctrices Michèle Micheau, Ghislaine Clavier et Michèle Cadoret, et à Guillaume Blin pour la composition. A noter le programme du CD qui accompagne l’ouvrage, préparé par Jean-Pierre et Michel : une sélection de pièces issues de collectages des « quatre coins de l’hexagone » qui offre un aperçu du monde des pratiquants de la musique populaire qui « jouaient leur monde » avant l’émergence de l’esthétique artistique en vogue dans les mouvements folklorique ou revivaliste de la seconde moitié du XXe siècle… Renseignements ici sur le site de l’Harmattan ou auprès de l’OPCI.

Septembre 2016

  • 28-30 septembre – Paris : participation au stage sur le PCI organisé par la Direction générale du patrimoine
  •  19 septembre – Boulogne-sur-Mer : réunion de préparation des Fêtes de la mer. La 8° édition de la manifestation bisannuelle « La Côte d’Opale fête la mer », qui se déroulera les 12/16 juillet 017, accueillera non seulement le Trophée Hayet (le 13 juillet), mais également un important stage de chants et contes de marins organisé par l’OPCI les 10,11 et 12 juillet. De plus, l’OPCI participe à la conception du programme musical, en proposant un espace convivial, non ou peu sonorisé, autour des chants maritimes, et des manoeuvres chantées. Inscriptions au Trophée et au stage auprès de l’OPCI à partir de mi octobre.

    Les voiliers traditionnels fécampois réunis pour le we du patrimoine Bassin Bérigny : chaloupe, cotre pilote Professeur Gosset, caïque de pêche d’Yport Vierge de Lourdes…

    Les voiliers traditionnels fécampois réunis pour les JEP.

  • 17 et 18 septembre – Fécamp : réunion de préparation de la fête annuelle du hareng – 25-27 novembre. Lors du week-end « Patrimoine », Michel Colleu pour l’OPCI et Pascal Servain (vice-président de l’OPCI, mais aussi Fécampois impliqué dans plusieurs associations maritimes locales dont la CEFAM, fédération des associations ayant un lien avec la vie maritime) ont rencontré des membres des associations impliquées dans l’organisation,  ainsi que Virginie Sampic, du Service culture et patrimoine de la ville de Fécamp.
  • 17 septembre – Corcoué-sur-Logne : inauguration de l’exposition Fantaisies Benâtaises préparée avec les habitants

    Vernissage de l’exposition Fantaisies Benâtaises lors des JEP 2016


  • 16 septembre – Le Havre : réunion autour du projet Le Havre en chansons. Dans le cadre des manifestations des 500 ans de la création de la ville et du port du Havre, L’OPCI a proposé au GIP 500 ans et au Conservatoire du Havre de publier un recueil « Le Havre en chansons », et de créer avec les Havrais un concert…
  • 12 septembre  – Vannes : premier jour de formation pour les professeurs de musique dans le cadre du projet Mousig Bihan, conçu par l’OPCI à la demande du conservatoire pour faire découvrir et transmettre aux enfants  (et à la population !) du Golfe du Morbihan le répertoire local de chansons maritimes…  Seconde journée de stage en novembre, animée par Didier Quéval et Michel Colleu.

Août 2016

  • 1-5 – Saint-Pierre-et-Miquelon.
    Ronde dans le cadre du festival Célébrations 2016__Saint_Pierre_et_Miquelon

    Ronde dans le cadre du festival Célébrations 2016. Saint-Pierre-et-Miquelon, août 2016

    L’association Célébrations 2016 a accepté avec enthousiasme la proposition de l’OPCI de faire venir une petite équipe pour présenter d’une part le concert créé lors d’Escale à Sète « A la morue Joyeuse », accompagné de projections d’images anciennes sur la pêche à la morue à Terre-Neuve, et pour faire d’autre part du collectage sur les traditions musicales des Saint-Pierrais et des Miquelonais… Les trois « chanteurs-chercheurs » de l’OPCI, Pascal Servain, Michel Colleu et Bernard Subert, ont rencontré, grâce à l’accueil et à l’aide d’André Robert, organisateur du voyage, une dizaine de chanteurs et des musiciens, continuant ainsi les collectes engagées douze ans plus tôt par Michel Colleu et Pascal Servain, qui avaient révélé la richesse de la musique instrumentale Saint-Pierraise, et notamment l’importance de la pratique du violon..


Juillet 2016

  •  19/ 24 juillet – Douarnenez 2016 : animations de chants maritimes
  • 21 juillet – réunion au service patrimoine du Conseil régional des Pays de la Loire sur l’opération Caractère[s] développée par le réseau des Petites cités de caractère des Pays de la Loire autour de la valorisation du PCI et accompagné par l’OPCI
  • 12-13  juillet – séminaire Folk Archives / Alternarchives à Montaigu et au Perrier
  • 11 juillet – réunion du groupe de travail des acteurs du patrimoine en Pays de la Loire, à l’hôtel de Région, animé par l’OPCI et la Maison des hommes et des cultures de Nantes
  • 6 juillet – atelier de préparation de l’exposition de septembre, sur la « ville » de la Benâte à Corcoué-sur-Logne
  • 4 juillet – rencontre avec le bureau municipal de Blain pour le lancement de la seconde phase de valorisation de la mémoire collective et du patrimoine blinois ; rencontre avec le directeur de la SEML Saint-Jean-Activités-Office du tourisme de Saint-Jean-de-Monts, Philippe Le Duault, de la chargée du patrimoine, Delphine Mouvel, et des membres de la section Les Gars d’la coûte, pour le lancement d’un programme de valorisation du patrimoine maritime montois.

Juin 2016

  • 30 juin- rencontre avec Françoise Calame, Pierre Schmidt et Yann Leborgne à la Fabrique de patrimoines de Normandie

    La Sardine sonore à la Barre-de-Monts : exposition et fête sur le site de l’ancienne conserverie.

  • 29 juinrencontre au Havre autour d’un programme sur les 500 ans de la ville et point à Fécamp sur le programme autour du patrimoine maritime
  • 28 juin – Journée d’études « Etudier, interpréter, valoriser les chansons anciennes » organisées par Sophie-Anne Leterrier chercheur au centre de recherche CREHS (centre d’études et de recherche Histoire et sociétés) de l’Université d’Artois. Plusieurs membres de l’OPCI y interviennent : Jean-Pierre Bertrand (Faut-il poursuivre le catalogage des répertoires chansonniers ?), Michel Colleu (Trois siècles de compositions populaires d’un milieu social : les chants décrivant la vie des gens de mer) , Claude Ribouillault (Anecdotique et daté / universel et intemporel ? Chansons traditionnelles et chansonniers sur l’air de…).
  • 26 juin – festival La sardine sonore à la Barre-de-Monts : accompagnement par l’OPCI sur le volet historique, collectage autour de la mémoire des ouvriers de la conserverie (Maraîchines et Bretonnes, de Camors notamment), création de l’exposition sur la conserverie de Fromentine
  • 24 juinformation à la valorisation du PCI de Déborah Bazille, chargée de mission au sein du réseau des Petites cités de caractère des Pays de la Loire, à l’Hôtel de région à Nantes et point sur le programme avec Laurent Blohorn, coordinateur régional des PCC
  • 17 – 21 juin – 3e volet de l’enquête ethnosociologique sur la tradition des perles auprès pêcheurs et anciens pêcheurs du Léman pour l’Ecomusée de la pêche et du lac à Thonon-les-Bains
  • AvantLePrintemps©LaurentMoreau17 juin – accueil de Noël Faucher, conseiller départemental et maire de Noirmoutier pour une présentation des activités de l’OPCI
  • 16 juin – rencontre avec Jean-Pierre Meyniel de la DRAC des Pays de la Loire
  • 8 juin – lancement de l’ouvrage Écoutez gens de Mayenne auquel l’OPCI a participé (J.P. Bertrand, M. Colleu, B. Subert) aux côtés de Mayenne Culture, à partir du collectage de F. Redhon, à 17 h à l’Hôtel du Département
  • 6 juin – rencontre sur le thème du PCI, avec Laurence Garnier, vice-présidente chargée de la culture et du patrimoine au Conseil régional des Pays de la Loire

Mai 2016

  • 27 mai AG et Rendez-vous du Pôle régional de coopération des acteurs de musiques actuelles, à Laval, dans le cadre du festival des 3 EléphantsRendez-vous du Pôle mai 2016
  • 14 mai – inauguration du Point Info Tourisme à Mallièvre et présentation du travail de sauvegarde et de mise en valeur du Parcours du patrimoine à Mallièvre avec contenu accessible in situ.patrimoine immatériel de la commune réalisé avec l’OPCI.

Avril 2016

  • 29 avril – assemblée générale de l’OPCI à 14h à Nantes (Maison des hommes et des techniques).
  • 24 avril – veillée et collectage auprès de conteurs à la Granjagoul à Parcé (35).
  • 22 avril séance plénière de la CRCC – Conseil régional – Nantes (Conférence régionale consultative de la culture).
  • 15, 17 mars et 7 avril poursuite du chantier PCI dans le cadre du programme Rives de Grand-Lieu à Saint-Aignan-de-Grand-Lieu.Saint_Aignan_360
  • 15, 17 mars et 7 avril collectage à la Benâte dans le cadre du programme « Raconte-moi la Benâte », pour le compte de la commune de Corcoué-sur-Logne (44)

Mars 2016

  • 25 au 28 mars 2016 : Escale à SèteEscale à Sète
    • programmation musicale organisée par l’OPCI
    • Trophée Hayet, concours de chant de marins, organisé par l’OPCI

 

  • 13 mars Paroles du lac : restitution de l’étude menée en 2015 par l’OPCI auprès de l’ancien garde-chasse du lac de Grand-Lieu, Alphonse Joyeux, pour le compte du Département de Loire-Atlantique et de la Maison du lac. Avec la participation de Fanny Pacreau (Enquête d’ordinaire), d’André Linard, de Gilles Perraudeau (contes) et de Philippe Boisseleau.Paroles_du_lac
Publié dans Actualités

Répertoire musical joué en Vendée : sortie du Cahier n°14 !

Il est toujours possible de collecter en ce XXIe siècle, et de jouer le répertoire ancien !

Le numéro 14 du cahier de Répertoire musical joué en Vendée est daté de juin 2018. Il est livré aux écoles de la Fédération départementale de musiques et danses traditionnelles, et disponible pour les musiciens et danseurs amateurs et professionnels…

Les numéros se suivent mais ne se ressemble pas ! Heureusement et c’est bien l’objectif fixé au départ de la parution en 2011. Avec la mise en place de l’alternance Bocage, Plaine – Marais Poitevin et Littoral – Marais breton-vendéen, les sources sont régénérées à chaque parution. La démarche est surtout l’occasion pour chacune des trois associations alimentant ces cahiers de s’engager dans des recherches qui ne se feraient peut-être pas autrement. Preuve qu’il est toujours possible de collecter en ce XXIe siècle. Pour inciter celles et ceux qui s’interrogent sur les potentialités de recueil de chansons anciennes et traditionnelles, en douze heures de collectage sur deux jours, avec la présence de six personnes « ressource », 141 pièces ont été enregistrées les 25 et 26 avril dernier, à l’Île-d’Yeu. Certes, c’est assez exceptionnel, mais ne serait-ce qu’une cinquante de titres recueillis chaque année serait déjà un réel sauvetage. Nous n’insisterons jamais assez sur cette nécessité d’aller au-devant des anciens pour hériter de leur savoir culturel. Chaque année, ils sont moins nombreux. La moisson devient maigre et elle le sera encore plus demain !

Voilà, aussi, un numéro qui s’ouvre, davantage que les autres, à une association vendéenne dont les activités sont menées pour la valorisation du patrimoine immatériel de la Vendée. Il s’agit de La Soulère, installée à La Roche-sur-Yon. Ce cahier lui consacre dix-huit pages. L’occasion pour les porteurs de l’Ecole départementale de musique traditionnelle de Vendée de rendre hommage à ce mouvement efficace qui fête, en cette année 2018, ses trente-cinq ans d’activités. Il est juste que nous ayons cette attitude même si nos chemins en été parallèles, jamais concurrentiels. Mais c’est parce nos histoires ne sont pas les mêmes, et voilà tout ! N’empêche que nos descendants ne retiendront que le travail, la passion, les efforts, parfois avec beaucoup d’ambitions…, menés sur plus de cinquante ans par des bénévoles de toutes ces associations de la Vendée.

Aujourd’hui, reste aussi à entreprendre des actions pour pérenniser les actions de transmission que chacune des associations vendéennes tente de mener au mieux avec ses forces vives et ses moyens ! Cette préoccupation est dans la bouche de tous les meneurs d’équipe. Et c’est naturellement le cas de l’OPCI qui coordonne la réalisation de ces cahiers de répertoire. Que mettre en place pour que les amateurs puissent s’assoiffer de musiques inconnues d’eux ? Apprendre, toujours apprendre de nouveaux airs… Le fonds existe, ce n’est déjà pas mal ! La question est lancée. Peut-être créer un temps d’échange entre celles et ceux qui animent cette chère Vendée ?

C’est pour cela que le Conseil départemental soutient les associations, notamment l’Ecole départementale de musique traditionnelle de Vendée qui s’appuie sur les forces vives d’Arexcpo en Vendée, DacTRAD Sud-Vendée et des Joyeux Vendéens, pour le Bocage.

Jean-Pierre Bertrand, coordinateur de la collection, pour OPCI-EthnoDoc

texte de la 4e de couverture du Cahier n° 14

 La collection des cahiers de Répertoire musical joué en Vendée une coédition Fédérationde l’école départementale de musique et danse traditionnelle et Vendée Patrimoine. La réalisation de chaque numéro est coordonnée et assurée par l’OPCI.

Publié dans Services proposés

Fêtes populaires

La Saint-Laurent à Blain - photo mairie de Blain

Accompagner la transmission des pratiques liées aux fêtes populaires

Des dynamiques de patrimonialisation des arts et cultures populaires émergent, alors que la FCF initie en 2018 ses premières opérations d’inventaire et de valorisation du patrimoine, qu’une Cité du Music hall est en gestation au Mans.

L’OPCI accompagne les initiatives à travers la conception et l’écriture de programmes intégrant des actions de sauvegarde des archives, de collectage de témoignages, de description des pratiques. L’Office et ses partenaires de projets oeuvrent pour :
– révéler les patrimoines traditionnels locaux liés aux pratiques festives,
– organiser leur mise en valeur pérenne en mettant en place des outils de découverte, de transmission, de renforcement des projets culturels.

Quelques exemples :

– à Blain (44), dans le cadre du programme Bl@in de mémoires initié en 2012 : projet avec les jeunes d’étude et de valorisation de la grande fête traditionnelle de la Saint-Laurent en 2017-2018

– avec la Fédération des Festivals, Carnavals, et Fêtes de France :

  • enquête ethnographique sur les fêtes des bouviers de la Drôme
  • carnaval de Nantes

– avec les acteurs de la filière du Music hall au Mans : écriture d’un programme devant accompagner la création de la future Cité du music hall

– accompagnement des fêtes maritimes :

l’Office est impliqué dans de nombreux projets d’identification, de documentation, de valorisation et de transmission des pratiques, savoir-faire et traditions orales des gens de mer et de rivière. Les opérations auxquelles l’Office participe sont menées par de nombreux partenaires économiques, culturels ou publics du monde maritime et fluvial…

voir le site : https://maritime.opci-ethnodoc.fr/

Publié dans Grands programmes de l'opci

Enquête auprès des sous-mariniers de Lorient

A Lorient, l’imposante base de sous-marins construite par les Allemands lors de la Seconde guerre mondiale a été ensuite utilisée par la Marine française comme siège de l’escadrille des sous-marins de l’Atlantique jusqu’en 1997. C’est là que se trouve le Musée du Flore-S645, qui permet notamment de visiter ce sous-marin qui fut en service de 1964 à 1989. Souhaitant enrichir et renouveler son offre aux visiteurs, la SEM Sellor, qui gère le musée, la cité de la voile Eric Tabarly, ainsi que  les ports de plaisance, les équipements nautiques situés sur la Communauté d’Agglomération du Pays de Lorient, a fait appel à l’OPCI pour mener une enquête orale ethnologique auprès des anciens sous-mariniers lorientais.

Neuf entretiens ont été réalisés par Michel Colleu du 23 au 27 avril 2018, totalisant 18h de film vidéo, auprès de sous mariniers ayant embarqué entre 1963 et 2000. Tous ont navigué sur les sous-marins « classiques », voire uniquement sur ceux-ci, propulsés par des moteurs électriques alimentés par des batteries, rechargées en surface par des moteurs diesels. Certains ont également été sur les « nucléaires » de la première génération, dans les années 1970 et 1980. Les entretiens ont allié les sujets techniques permettant de décrire et de faire comprendre chaque fonction et chaque responsabilité du bord et les sujets sur le déroulement de la vie quotidienne et les relations au sein d’un équipage.

Les sous-mariniers sont marqués et passionnés par ce qu’ils ont vécus : ils en parlent volontiers, aussi leurs témoignages sont aisément écoutables et diffusables. Tous ont une forte conscience de la nécessité de transmettre leur « mémoire collective » car elle constitue un patrimoine humain aussi important que les objets liés à l’histoire technologique des sous-marins, qu’ils contribuent à collecter, entretenir et réparer dans le cadre de l’association MESMAT, au sein d’une véritable caverne d’ali-baba au cœur de la base dans le « K3 ».

Les marins décrivent une forte différence entre le monde des sous-mariniers naviguant sur les classiques et celui naviguant sur les nucléaires. Avec une période de passage de relai, notamment entre environ 1965 et 1975, ou les sous-mariniers ont transmis leur savoir-faire pour mettre au point et pour naviguer sur les premiers « SNLE » (sous-marin nucléaire lanceur d’engin). …Quand à la différence avec les « surfaciers »n’en parlons pas : un océan les sépare ! Pour les sous-mariniers, la navigation sur les classiques qu’ils ont connus représente la fin d’un monde dont l’histoire remonte au moins à la Seconde guerre mondiale, voire auparavant : entre autre, la place très limitée à bord des classiques amène une grande promiscuité, et par contrecoup, une complicité entre les hommes plus forte que sur les nucléaires.

Cet ensemble de contraintes techniques et d’adaptations humaines à créé durant quatre décennies (1950–1980) un très fort esprit de corps, d’autant que les sous-mariniers, qui n’étaient pas très nombreux, se retrouvaient parfois d’un bateau à l’autre au fil de l’évolution de leur carrière. Selon les témoins, tout cela a disparu, ou tout au moins s’est fortement atténué, avec la fin des classiques, dont la fermeture de la base de Lorient donne la  touche finale en 1995.

Les traditions de « la sous-marinade » sont assez proches de celles des autres marins s’embarquant pour de longues campagnes, mais elles sont restées bien vivantes jusque dans les décennies 1970 et 1980, voire bien au-delà. Les marins ont ainsi transmis, ente autre, des chansons composées à bord des sous-marins nucléaires voilà quarante ans, sur des airs à la mode, évoquant la vie du bord. Sans oublier la « chanson des sous-mariniers », qui est comme un hymne de la confrérie, et quelques autres, chantées lors des repas à bord, et à chanter à terre tard le soir, car jusqu’à ce jour la sous-marinade est une affaire d’hommes !

L’équipe du musée du Flore souhaite constituer une « bibliothèque audiovisuelle » constituée par les témoignages des sous-mariniers, mais en voyant la grande quantité d’archives et de photos réunie, et l’habitude des sous-mariniers de gérer précisément leurs temps et leurs tâches, nous leur avons suggéré  de s’appuyer sur l’OPCI pour que à la bibliothèque sonore soit ajoutée une base de données  créée au sein du réseau RADdO que « la sous-marinade lorientaise » gérerait elle-même… l’idée fait son chemin.

 

 

Publié dans Services proposés

Patrimoine oral de l’Ile d’Yeu : la collecte toujours d’actualité !

Poursuite du programme Les gens de l’Île-d’Yeu chantent

Pour compléter le programme musical du tome II Les gens de l’Île-d’Yeu chantent, qui sort dans quelques semaines, il était devenu indispensable de retourner sur le terrain.

Poursuivant la programmation du second corpus courant du mariage à la petite enfance, une simple consultation de la base RADdO révélait le manque de matériau concernant le patrimoine chanté lié à la petite enfance : un quarantaine de références collectées entre 1967 et 2016 sur l’île. Il faut avouer que les collecteurs d’Arexcpo ont questionné les Islais, ailleurs aussi, sur le répertoire maritime et les chansons à mener les danses. Les quelques déposants d’archives sonores n’ont guère fait mieux.

Pour cette édition en quatre tome, voire cinq si la collecte s’avère riche, dédiée à l’Île-d’Yeu, il a été choisi de présenter un programme le plus exhaustif possible en le classant selon les normes du catalogue raisonné Chanson française de tradition orale, de Patrice Coirault, édité par la Bibliothèque nationale de France, entre 1996 et 2006. Quatre épais volumes constitués de 2 230 chansons-type classée en 121 rubriques permettent de trouver les origines et leur répartition géographique d’une bonne partie des chansons que nous collectons de la bouche même de nos personnes ressources. Bien que, Patrice Coirault ne s’est pas particulièrement intéressé au répertoire dédié aux petits enfants. Seulement, une petite centaine de pièces figurent dans son catalogue.

Aussi, si le premier tome de l’édition Les gens de l’Île-d’Yeu chantent est consacré aux chansons d’amour, des textes idylliques aux demandes en mariage, le second ne pouvait que poursuivre le cycle naturel de la vie humaine : des promesses de mariage, des rituels composant la journée d’un mariage, pour se poursuivre avec des textes de « biens mariés », bien peu, aux « maumariés », très nombreux. Rappelons que ce sont des chansons anciennes, c’est-à-dire d’avant la Révolution française. Les choses ont bougé depuis ! Non allez-vous réagir… Et le mariage c’est fonder une famille, avec des enfants et, pour notre dossier, de nombreux petits enfants. Car si les parents connaissaient le répertoire pour accompagner toutes les étapes de la vie, avant 1950, c’était plutôt l’affaire des grands-mères que de s’occuper des enfants. Les premières berceuses, sauteuses, risettes, taiseuses… termes de l’ethnomusicologue canadien Conrad Laforte[1], étaient les premières manifestations culturelles dont les bébés étaient nourris.

Pour compléter et vérifier le corpus existant, mais aussi, et surtout, pour présenter un maximum de chants brefs réservés aux petits enfants, il nous a fallu mettre en place une méthodologie. Reprenant les titres des formulettes enfantines classées par fonctionnalité par Conrad Laforte, une liste a été dressée et soumise aux personnes ressources. Ce fut les 25 et 26 avril dernier à Saint-Sauveur, en l’Île-d’Yeu. Mesdames Marie-Claude Barbotin, Simone Bessonnet, Marie-Thérèse Couthouis, Denise Girard et Christiane Taraud, messieurs Lionel Cantin et Pierre Mechin, se sont livrés à nos sollicitations. A l’énonciation de chaque incipit, plus de 200, la réponse était négative ou positive, une pièce sur deux a retrouvé vie. Le réveil et la sollicitation de la mémoire ont animé durant trois séances de 3 heures chacune le petit groupe tout aussi passionné par la renaissance de petit trésor chansonnier que le fait de le transmettre à la postérité. A plusieurs reprises des formulettes inédites ont été révélées. Alors pourquoi aller moissonner en 2018 alors que la plupart a été catalogué par le savant Québécois ? Parce que c’est comme les armoires de nos grands-mères, elles sont toutes différentes ! L’oralité est une artisane de l’art de faire avec peu mais le faire beau et efficace. Les chansons étaient voyageuses à travers le temps, mais aussi à travers l’espace. Ce sont autant de versions qu’il y a de colportrices et de colporteurs, d’artisanes et d’artisans.

Avec des moyens humains de l’OPCI, avec Morgane Godet, stagiaire de l’université de Nantes, et les moyens financiers et matériels d’Arexcpo et de l’OPCI, deux journées sur l’île d’Yeu ont permis de recueillir et sauvegarder[2] près de 150 pièces musicales nouvelles. Et la source n’est pas tarie aux dires de nos amis islais. C’est aussi une démonstration que le collectage du patrimoine ancien mais vivant peut encore est entrepris.

 

Une petite poulette grise, qui couvait dans l’église, pour faire des cocos tout chauds

Jean-Pierre Bertrand

 

cli. Collectage de formulettes enfantines à l’Ile-d’Yeu, le 25 avril 2018. Cli. J.-P. Bertrand, collection Arexcpo-OPCI.

[1] Conrad Laforte (1921-2008), Catalogue international de la chanson folklorique française en six volumes (1977-1987), éditions Presses de l’Université Laval, Québec, qui comporte 80 000 fiches.

[2] Sauveter, verbe utilisé par le capitaine Armand Hayet lorsqu’il collectait les matelots au début du XXe siècle.

Publié dans Actualités

Inventaire des CHU

L’OPCI a été l’un des premiers acteurs de l’initiative en faveur de l’étude du PCI hospitalier en 2012 puis au premier semestre 2013 à Rouen. L’étude préparatoire a été menée avec l’OPCI par l’ethnologue Yann Leborgne et les résultats prometteurs ont enclenché les démarches d’inventaire des CHU avec le ministère et les CHU de Rouen et d’Angers.

Le CHU d’Angers s’est engagé dans l’inventaire en 2014 et l’étude a été réalisée dans le cadre du CréCET par Yann Leborgne qui avait intégré la structure en Normandie, devenue aujourd’hui l’Ethnopôle – la Fabrique de Patrimoines en Normandie. Au sein du CréCET, Yann a réalisé la fiche d’inventaire des CHU incluse à l’inventaire national du PCI : Le patrimoine culturel immatériel des communautés hospitalo-universitaires ;  Sauvegarder l’humanité des soins en territoire hospitalier public.

A télécharger ici, la fiche d’inventaire du Patrimoine culturel immatériel des communautés hospitalo-universitaires.

L’inventaire se poursuit au CHU de Rouen en 2018, qui « réinterroge les significations profondes des métiers exercés au sein des établissements hospitalo-universitaires ». Il est porté par Yann Leborgne et Caroline Quessandier, déléguée culturelle au sein du CHU.

Liens utiles :

Publication de Yann Leborgne : L’inventaire du patrimoine culturel immatériel hospitalier. Une histoire de résilience(s) : http://journals.openedition.org/insitu/14134

Communication du CHU de Rouen :

Restitution de l’étude ethnologique

Publié dans Enquêtes orales

Lettre d’information : la Gazette de l’OPCI de Janvier 2018

La Gazette de Janvier 2018 est en ligne ! Consultez-là ici : http://gazette.opci-ethnodoc.fr !

 

 

 

 

Publié dans Actualités

Gens de mer et de rivières

Programme de valorisation des patrimoines maritimes et fluviaux

Depuis l’apparition de la notion de « patrimoine maritime » voilà quarante ans, au-delà de la seule – et nécessaire – sauvegarde des savoirs, un monde culturel maritime qui avait été oublié des français a été remis à l’honneur. Et cette redécouverte a entraîné la création de nouvelles activités maritimes, qu’elles soient technique (chantiers navals bois…) ou de navigation (« naviguer autrement » sur des voiliers traditionnels), artistique (concerts…) ou touristique (créations de grands festivals maritimes au fort pouvoir d’attraction). Ces atouts, ces acquis, se cultivent, et l’OPCI participe à ces développements.

Cette page vous propose des liens pour accéder directement au site internet dédié au patrimoine maritime et fluvial ou aux articles présentant les opérations menées par l’OPCI :



  • Ici : les liens vers les articles du site présentant les opérations menées par l’OPCI dans le cadre du programme dédié au patrimoine maritime et fluvial :

Enquête auprès des sous-mariniers de Lorient

Patrimoine oral de l’Ile d’Yeu : la collecte toujours d’actualité !

Le programme Port en chansons

Enquête orale sur la conteneurisation du port de Marseille – avril 2017

Les gens de l’Ile d’Yeu chantent

Le Havre 2017

Focus : Escale à Sète – Résultats du Trophée Hayet 2016

Transmission du patrimoine oral dans une grande fête maritime

Publié dans Grands programmes de l'opci

Palmares de la septième édition du Trophée Capitaine Hayet – Jeudi 13 juillet 2017

L’édition 2017 du Concours de chants de marins Trophée Capitaine Hayet a eu lieu dans le cadre de la fête La Côte d’Opale fête la mer à Boulogne-sur-Mer

 

Organisé par l’OPCI et accueilli dans le cadre de la neuvième édition de la grande fête maritime qui se tient tous les deux ans à Boulogne-sur-Mer, le Trophée Capitaine Hayet 2017 s’est déroulé le jeudi 13 juillet sur le quai du bassin Napoléon de 11h à 18 h.

Le concours a permis d’entendre 40 chansons, réparties dans les cinq épreuves du concours : « Chants de ports, de veillées et de gaillard d’avant », « Chants des travailleurs de la mer », « Chants à danser », « Chants à virer  au  cabestan »,  « chants  à  hisser »,  et  présentées  par  les  concurrents  2017.

Voici les gagnants de l’édition 2017 :                                                              
– La Bricole (répertoire du Boulonnais)
– Les Soleils Boulonnais (Boulogne-sur-Mer, 62)
– Chorale de l’Ecole d’Apprentissage Maritime (Grand-Fort-Philippe, 59)
– Césaire Berchel (Paris, répertoire de Guadeloupe)
– Jean-Jacques Revillion (Cappelle-en-Pévelle, 59, répertoire de Flandre)
– Eric Courville (Ingre, 45, répertoire de Normandie)
– Raymond Phuez (Douarnenez, répertoire de Cornouaille)
– Marie-Geneviève Rano (Le Sel-de-Bretagne, 35)

Deux prix spéciaux ont été attribués :

  • à Felipe Uribe, de Bilbao (Pays basque) : prix d’encouragement à ce jeune chanteur.
  • à Geneviève Rabanit : prix pour l’originalité du répertoire (complainte du Havre).

Le  jury  2017 :

  • Patrick  Denain  (Fécamp)
  • Pascal  Servain  (Fécamp)
  • Geoff  Kaufmann  (Mystic Seaport, USA)
  • Antoine Quaguebeur (animateur à Radio Uylenspiegel, Cassel)
  • Gaël Rolland, (Rennes)
  • Bernard Subert (Parthenay)

Les prix du Trophée étaient huit bateaux en bouteilles réalisés et offerts par un des maîtres
du genre : Henry Rannou, de Quimperlé. Le Trophée a été présenté par Michel Colleu de l’Office du Patrimoine
Culturel Immatériel, association organisatrice du Trophée.

Le Trophée Capitaine Hayet s’est tenu aux Fêtes du chant de marin de Saint-Gilles-Croix-de-Vie (1998) et Paimpol
(1999), aux fêtes maritimes de Douarnenez (2000, 2002), à la Semaine du Golfe (2015), à Escale à Sète (2016).
Au-delà  de  la  grande  diversité  des  ports  qui  ont  accueillis  ce  concours,  chaque  édition  a  eu  ses  spécificités.
L’édition  2017  a  été  particulièrement  riche  en  complaintes,  sans  oublier  les  chants  à  virer,  menés  autour  du
cabestan de l’association Phare-Ouest (de Cancale) installé pour l’occasion.

 

Lien vers la page du Trophée Hayet sur le site de l’OPCI.

 

En ligne prochainement : Les vidéos du concours et de la remise des prix

 

Le Trophée  Capitaine Hayet 2017 a été organisé par l’OPCI  
avec la participation de La Ville de Boulogne-sur-Mer, organisatrice de la fête,  
et la Fédération Régionale pour le Patrimoine Maritime Nord-Pas-de-Calais / Picardie,  
partenaire d’organisation de la fête La Côte d’Opale fête la mer à Boulogne-sur-Mer.
Avec le soutien de la revue Chasse-Marée

                                                                             

 

Publié dans Actualités

Patrimoine culinaire

Cliquez ici pour l’accès direct au site

de l’Office du patrimoine culinaire des terroirs


La gastronomie est un véritable marqueur de l’identité des territoires tout autant qu’un patrimoine à transmettre…

 

Avec les membres du groupe « Office du patrimoine culinaire des terroirs », l’OPCI a initié un programme d’identification, de documentation et de valorisation du patrimoine culinaire.

L’Office du patrimoine culinaire des terroirs est un groupe (une grappe !) d’acteurs des secteurs du patrimoine, de la gastronomie et du tourisme. Il pour but de révéler les identités culturelles relatives à la cuisine traditionnelle en lien avec les filières économiques et touristiques des territoires. Il s’appuie sur l’expérience menée dans le Pays de Monts en Vendée qui associe les habitants, les restaurateurs, le territoire et les experts de l’office du patrimoine culinaire animé par l’OPCI.

Fiche_OPCT_2017_à_télécharger


Enjeu : sauvegarde et transmission

Sauvegarder, conserver et faire connaître le patrimoine culinaire (plus riche qu’il n’y paraît) et sortir des clichés afin d’apporter aux producteurs, transformateurs, chefs, habitants, territoires et offices de tourisme un contenu authentique et valorisable : voilà l’enjeu !

Finalités culturelles et économiques

  • renforcer l’attractivité des territoires car la découverte des terroirs est une demande touristique en forte hausse
  • créer des filières économiques du producteur au consommateur autour de la connaissance du patrimoine culinaire
  • révéler les patrimoines traditionnels et les valoriser

Objectifs : que peut-on faire tous ensemble entre acteurs ?

  • CONNAITRE : mener des inventaires et apporter un descriptif technique pour une valorisation par la production, transformation, la mise en tourisme
  • COMMUNIQUER vers les professionnels et le grand public
  • DEVELOPPER DES LOGIQUES DE FILIERE du producteur au consommateur autour du patrimoine culinaire

Mise en œuvre

A partir d’enquêtes auprès des détenteurs de recettes issues d’une transmission familiale ou corporative :

  • Dresser un inventaire tant des recettes que des ingrédients,
  • Documenter historiquement et anthropologiquement les sources recueillies,
  • Analyser les ingrédients,
  • Tester les résultats par des professionnels.

Développement

  • Enrichir la base de données dédiée à la cuisine traditionnelle sur RADdO,
  • Provoquer la rencontre entre le détenteur traditionnel et les chefs candidats,
  • Fournir aux établissements des fiches d’informations historiques, ethnographiques, botaniques et zoologiques,
  • Favoriser la production végétale et animale liée aux terroirs,
  • Mettre en place un observatoire du patrimoine culinaire français.

Médiatisation

  • Constitution de l’Office du patrimoine culinaire des terroirs,
  • Fixation des principes de reconnaissance des produits de tradition,
  • Encouragement des chefs cuisiniers,
  • Colloque, rencontres…

Composition du groupe :

L’Office du Patrimoine culinaire des terroirs a été constitué en avril 2017 au sein de l’OPCI (Office du Patrimoine culturel immatériel) siégeant au Perrier, en Vendée. Chefs cuisiniers, ethnobotanistes, zoologues, producteurs, experts du patrimoine culturel immatériel, représentants des territoires, composent l’office du patrimoine culinaire qui joue un rôle consultatif dans les démarche de valorisation du patrimoine culinaire.

Ils composent l’office du patrimoine culinaire :

  • chefs : Yvon Garnier, membre titulaire de l’Académie Culinaire de France, fondateur de l’institut Edouard Nignon, Jean-Pierre Pouvreau, Lionel Guilbaud, Sylvain Bourmaud
  • producteurs : Maurice Artus, Yvon Merceron, Stanley Potier
  • botanistes : Michel Rialland, Michel Ouvrard
  • patrimoine culturel immatériel : Jean-Pierre Bertrand, Philippe Boisseleau, Domitille Séchet
  • cuisiniers porteurs de tradition culinaire : Jeanine Chevrier, Monique Charronneau, anciennes professionnelles dans la restauration
  • territoires : Office de tourisme intercommunal du Pays de Monts pour l’opération Cuisine montoise : Delphine Mougel, responsable
  • porteurs de projets : Hélène Kerguénou, Nantes
  • associations : association du Crêmet d’Anjou
  • auteurs : Eric Fauguet, éditeur des Routes Gourmandes, Sophie Reynouard

Identification de chantiers que soutient l’Office du patrimoine culinaire :

  • Nantes : projet de création du Conservatoire des arts culinaires, sous l’égide d’Yvon Garnier,
  • Anjou : valorisation du Crêmet d’Anjou avec l’association du Crêmet d’Anjou : inventaire, démonstrations culinaires, conférences, expositions, classement des recettes en STG : https://www.cremetdanjou.net/,
  • Pays de Monts en Vendée : Cuisine Montoise, patrimonialisation de la cuisine traditionnelle mer et marais
  • Concours de rata de margattes à Saint-Jean-de-Monts ouvert aux professionnels
  • Préparation de la journée dédiée à la valorisation du patrimoine culinaire dans le cadre des rencontres sur le PCI Mémoires entrelacées, à l’automne 2018
  • L’OPCI travaille à la conception d’un programme d’inventaire et de valorisation des patrimoines culinaires en Pays de la Loire
  • Base de données documentaire sur le patrimoine culinaire : http://raddo-ethnodoc.com/opct/

Lien vers le site de l’Opact : http://cuisine.opci-ethnodoc.fr/


Exemple d’action : Cuisine montoise en Pays de Monts

Le programme  démarche CUISINE MONTOISE vise à patrimonialiser les traditions alimentaires du territoire du pays de Monts en Vendée c’est à dire à :

  • favoriser les transmissions de savoir-faire par les habitants aux diffuseurs
  • valoriser les ressources agro-alimentaires et artisanales,
  • accroître la notoriété de produits régionaux
  • sensibiliser les voyageurs et habitants à un patrimoine trop souvent restreint à la seule communauté maraîchine
  • créer des filières économiques autour de la connaissance du patrimoine culinaire : producteurs, diffuseurs, consommateurs.

La SPL Pays de Monts-Tourisme est le maître d’œuvrede l’opération Cuisine montoise qui résulte d’une étroite collaboration entre la SPL, l’Ecomusée du Daviaud (communauté de communes Océans Marais de Monts), une dizaine de chefs de Saint-Jean-de-Monts, l’OPCI et l’Office du patrimoine culinaire.

L’Office du patrimoine culinaire apporte son appui à la démarche Cuisine montoise, valide le cahier des charge de labellisation des plats issus de la tradition et proposés par les chefs montois : dossier de presse de Cuisine montoise 2017.

Exemples de vidéos de transmission des recettes entre cuisinier local et chefs du Pays de Monts :

 


 

Publié dans Grands programmes de l'opci
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com